sommaire

Invité à participer au Bach Symposium 2000 à Zakopane, en Pologne, Cod.Act tente de rompre le cadre des conventions de commémoration et avance le postulat d’une présence de Bach sous forme d’éléments actifs, non pas dans la culture, mais dans l’environnement, dans la matière.

Ces éléments appartiendraient à une somme harmonique, de la même façon que les éléments naturels appartiennent à la somme harmonique du tableau périodique que Mendeleïev en a établi et pourraient, de la même façon, être extraits de la matière, de l’environnement.

André Décosterd et Michel Décosterd créent des machines qui captent, traitent et projettent les sons et la lumière en tant que matériaux bruts. Sa performance, telle une activité de laboratoire, met en jeu cinq épreuves, strictement empiriques, dressant cinq tableaux optiques et acoustiques.

galerie

travail en atelier
traitement du son
traitement du son
traitement du son
traitement de l'image
traitement de l'image
traitement de l'image
performance publique, Zakopane, Pologne
performance publique, Zakopane, Pologne

vidéo


lieux d'exposition

2001
- Musée des Beaux-Arts, La Chaux-de-Fonds (CH)
- Audioart, Festival for experimental Music, Cracovie (PL)

2000
- Bach symposium 2000, Théâtre Witkace, Zakopane (PL)
- Eskulap Art Centre, Posnan (PL)
- Artkontakt 02, New Media European Festival, Lublin (PL)

revue de presse

Journaux
+ Gazeta Wyborcza (pdf)
+ L'Impartial (pdf)

soutien

- Ville de la Chaux-de-Fonds
- Etat de Neuchâtel
- Loterie Romande

haut de page